Politique

De l’ivresse des sommets inattendus

On le comprend finalement. Pour un peu, on compatirait. Pensez donc : lui qui revenait de nulle part, le troisième voire le quatrième homme, le collaborateur du quinquennat Sarkozy, avait réussi à coiffer au poteau et envoyer à la retraite les deux finalistes désignés, incarnant la plus parfaite synthèse que la droite pouvait espérer, réunissant… Lire la suite De l’ivresse des sommets inattendus