Société

Expliquer le monde par des calembours

Honnêtement, j’ai de plus en plus de mal avec ce type d’article plein de facilités, de rapprochements à base de jeux de mots, de figures de style qui ne prouvent finalement rien.

Vouloir mettre ses propres ennemis dans un même sac, c’est une vieille ficelle dont ont abusé les intellectuels français tout au long du XXe siècle. Bien souvent, il s’agit d’ailleurs de ramener l’ennemi commun, abject, universel, le salaud objectif, au niveau de son adversaire particulier, celui contre lequel on milite au quotidien (et celui qui nous obsède).

A ce compte-là, il est aisé de lister tout ce qui rapproche les ennemis du « mondialisme », les hérauts de l’identité et de l’enracinement pour assimiler le moindre souverainiste à un Hitler en puissance.

Tiens, c’est justement ce qu’on a fait durant des lustres et ce contre quoi les conservateurs se sont toujours révoltés, à juste titre.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Expliquer le monde par des calembours »

  1. Je découvre très en retard votre commentaire.
    Tout à fait d’accord avec vous.
    Cet article paresseux ms agressif m’a aussi exaspéré. Il m’aura aussi permis de repérer plus clairement ce qui commence à m’irriter (presque de façon rédhibitoire) dans l’approche Hadjad et dans l’approche Limite…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s